Observez la nature...

Lors de vos balades en forêt, vous avez sans doute remarqué des  arbres  qui penchent bizarrement... Dans les prés, des pommiers dont les troncs présentent des chancres (protubérances)... Ou bien des trous laissés par des arbustes desséchés dans les haies qui délimitent une propriété.  N'avez-vous jamais planté un arbuste qui, la première année, se porte bien, vous donne de beaux fruits... Puis, au bout d'un an ou deux, alors qu'il est encore dans la force de l'âge, vous remarquez qu'au printemps, il porte très peu de bourgeons,  ses feuilles se ratatinent.  L'été venu, il ne vous offre  pratiquement plus de fruits... Il végète puis commence à dépérir...  Peut-être allez vous alors pensé que le pépiniériste chez qui vous aviez acheté votre arbuste vous a mal conseillé, ou vous a vendu un arbuste maladif... Alors, vous décidez de retenter votre chance : avec persévérance, vous replantez  la même variété d'arbre, au même endroit et... le même scénario se répète... 

Dans de telles circonstances, il y a de fortes chances pour que vous ayez malencontreusement planté votre arbuste  juste à l'aplomb d'une zone de perturbation tellurique : veine d'eau souterraine, faille ou croisement de réseaux, qui nuisent à sa croissance. 

Là encore, l'intervention du sourcier prend tout son sens ; à l'aide de ses baguettes, il va ressentir les perturbations du champs électro-magnétique terrestre et  probablement découvrir que votre arbuste est planté sur une zone impropre à sa vie. Son rôle sera  alors de trouver un point de vie où l'arbuste devra être déplacé dès que possible,  afin de retrouver sa vitalité. 

En septembre dernier, j'ai conseillé à l'un de mes clients,  de déplacer un jeune plaqueminier (arbre à kakis)  qui ne donnait plus de fruits et dont les feuilles se ratatinaient, ainsi qu'un jeune pommier dont le tronc  souffrait de tumeurs. Semaine dernière,  mon client m'a rappelé pour me donner des nouvelles de mes deux petits "patients" :  le plaqueminier s'est paré de belles feuilles et  de petits fruits commencent à se former sur ses branches . Quand au pommier, qui était  vraiment très mal lors de mon intervention, j'ai bon espoir qu'il nous donne de bonnes pommes à l'automne, car il a repris un beau feuillage. J'espère de tout  coeur avoir aidé ces deux petits arbustes à poursuivre une longue et belle vie au sein de la magnifique propriété dans laquelle ils sont plantés.

Parfois, je me surprends à penser que j'exerce l'un des plus beaux métiers au monde : "préserver la nature, pour qu'elle nous préserve à son tour en nous offrant l'ombre de son feuillage pour nous prélasser,  de délicieux fruits pour notre santé et une eau pure et fraîche pour nous désaltérer".

Vivre en lieu sûr

La nature vous as parlé et ce qui est observable pour les arbres l'est également pour les hommes et les animaux. 

- Vous ressentez une fatigue permanente au réveil suite à un sommeil non réparateur, et cela sans raison apparente (hormis le stress dû aux soucis qui empêche de dormir),

- Vous vous sentez mal chez vous, en manque de vitalité, et cela s'arrange dès que vous dormez en dehors de votre habitation,

- Vous avez souvent mal à la tête, vous n'êtes pas en forme, vous avez des difficultés à vous concentrer,

- Suite à une opération chirurgicale, vous récidivez... Pensez à changer votre lit de place. Il suffit souvent de le déplacer d'un mètre pour constater une amélioration tangible dans votre état de santé.

- De plus en plus de personnes, même jeunes, souffrent de fybromialgie : maladie invalidante "soit-disant" incurrable, qui provoque insomnies, douleurs récurrentes dans tout le corps, sautes d'humeur, fatigue persistante... dans la plupart des cas traitée par anti-dépresseur. Le terme "fybromialgie" ne correspondrait-il pas plutôt au terme "électro-sensibilité" aux ondes électro-magnétiques (wifi, bluetooth, téléphone DECT et compagnie) ? A votre avis ? Pour ma part, j'en reste convaincu !

Une expertise géobiologique de votre habitat s'impose

A l'aide de son ressenti sourcier et de ses instruments de radiesthésie, le géobiologue va s'assurer que vous ne vivez pas à l'aplomb de zones telluriques perturbées, telles que veines d'eau souterraines, failles, réseaux Hartman, réseau Curry et Grand Diagonal.

Il va expertiser consciencieusement les pièces de vie où vous restez le plus longtemps, telles la chambre, le bureau, le salon... car l'intensité d'une exposition, ainsi que sa durée vont avoir une répercution certaine sur votre santé. Ainsi que nous l'avons vu plus haut, la "Nature nous parle". Il est impotant de savoir que les nuisances telluriques se ressentent à travers les étages d'une construction et non pas seulement au rez-de-chaussée.

Le géobiologue va également s'intéresser aux ondes dûes aux technologies modernes (électricité, wifi, téléphone DECT...)  qui polluent votre habitation, afin de vous orienter vers des professionnels spécialisés (bio-électricien et conseiller en environnement  électromagnétique). Il vous donnera de suite quelques précieux conseils sur des interventions simples et essentielles que vous pourrez appliquer vous-mêmes pour réduire votre expositions aux ondes artificielles. 

Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions smile

Un arbre ne peut pas changer de place tout seul, et quand il est planté sur une zone malsaine pour lui, il essaiera de s'adapter au mieux, végétera, et au pire finira par dépérir ; par contre, nous humains, nous avons la chance de pouvoir déplacer notre lit ou notre bureau d'un mètre pour éviter une zone impropre à notre vitalité et d'apporter des corrections efficaces pour continuer à bénéficier des technologies modernes sans en subir les conséquences désastreuses.

Ondes subtiles dites "paranormales"

A ces ondes telluriques et électromagnétiques artificielles, s'ajoutent des ondes plus subtiles, telles que mémoires des murs, ondes de forme... Le monde invisible est bien réel, et "ce n'est pas parce qu'on ne voit pas que ça n'existe pas". Il est important de concevoir que dans l'Univers, tout est ondes et énergies, c'est-à-dire que tout fonctionne en interaction. Les molécules s'assemblent pour former la matière, ou se séparent pour se dématérialiser et devenir invisible à l'oeil humain, mais ce n'est pas pour autant qu'il n'existe plus rien. Une émotion forte et répétitive restera imprégné dans un lieu. Si cette émotion est négative, par exemple une tristesse vécu par un habitant, elle va se cristaliser et il sera alors nécessaire de purifier le lieu, puis de rééquilibrer son taux vibratoire. A l'inverse, si cette émotion est positive, on se sentira bien et en harmonie dans le lieu. Les objets aussi portent une mémoire. Un bijou qui a été porté régulièrement s'imprègne des émotions de la personne qui l'a porté ; c'est pourquoi, il est indispensable de "nettoyer" un bijou avant de le porter. 

A savoir : on n'habite pas un lieu par hasard ; l'habitat et l'habitant entrent ou sont entrés, à un moment donné, en raisonnance. C'est pourquoi un soin de l'habitat demande  toujours,  une remise en question de l'habitant.

La magnétothérapie  (thérapie grâce aux aimants) est une excellente représentation de la loi de l'attraction et de la circulation de l'énergie dans l'Univers. Elle constitue d'ailleurs une méthode de soins remarquable.

Géobiologie et médecine hallopathique

Il est à mon sens bien regrettable qu'en France, les médecins  ne travaillent pas spontanément avec les géobiologues, car les deux thérapies sont complémentaires et indispensables l'une à l'autre. En effet, à quoi sert-il de traiter, voir d'opérer un patient si ce dernier continue à vivre sur un lieu nocif ; cela revient à soigner une pathologie pulmonaire dûe au tabac sans conseiller à son patient d'arrêter de fumer...  Dans certains pays plus avant-gardistes que la France, cette collaboration médecin / géobiologue est déjà reconnue et appréciée pour soigner les patients efficacement et de façon durable.

Mes tarifs

230 € pour une habitation moyenne ; pour un local commercial, sur devis. Frais de déplacement offert dans un rayon de 30 km autour de Saint Pierre-de-Chartreuse. Au-delà, 0,30 € du km.

Une expertise dure environ 8 heures au total (travail à distance plus travail sur place). Il faut prévoir une demie-journée, voir une journée complète pour l'expertise et la mise en place des corrections + 1 demie-journée, une dizaine de jours après l'expertise, pour le bilan.

Important : je n'utilise pas d'harmonisateur coûteux qui finissent par se saturer, car je ne veux pas laisser mon patient sur une zone nocive, alors qu'il se croit protégé ; lorsqu'une nuisance est là, je préconise l'évitemment, qui, à mon sens, est la seule attitude logique. 

N'hésitez pas à m'appeler au 06 43 35 57 60 pour des renseignements complémentaires.